vœux de la municipalité du 23 janvier 2019

Bonsoir et bienvenue  à toutes et à tous.

Pour la 5ème fois, au nom de tous les conseillers municipaux, j’ai l’honneur de vous recevoir dans cette salle des fêtes (préparée par les élus) pour vous présenter tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année que je vous souhaite de passer  en pleine santé, avec beaucoup de joie, de bonheur et de moments de partage.

En ce début 2019, le monde est toujours marqué par la folie des hommes, que ce soit celle d’un président prêt à tout pour qu’un mur soit construit entre son pays et le voisin de peur d’être envahi, que ce soit celle de terroristes frappant à l’aveugle dans les lieux publics ou que ce soit celle représentée par la montée des fanatismes de tout ordre.

Depuis début novembre en France, le mouvement des gilets jaunes a été l’expression d’une colère grandissante face à la baisse de pouvoir d’achat subie par de plus en plus de français. Ces premières revendications, jugées légitimes, ont été largement soutenues au départ de ce mouvement. J’y reviendrai dans un instant.

En mai prochain,  le parlement européen qui a été élu au suffrage universel direct pour la 1° fois en 1979 (40 ans donc) avec Simone VEIL élue Présidente va être renouvelé.

 Attention à ces élections où l’abstention est toujours élevée et qui, souvent, servent plus de défouloir que de l’expression d’un réel choix. Les sondages n’annoncent-ils pas un score élevé pour les partis anti-européens qui pourtant ne rêvent que d’envoyer des représentants siéger à Bruxelles et Strasbourg ?

Et oui, cette année 2019 qui marque le 60ème anniversaire de notre 5ème république (puisque c’est le 08 janvier 1959 qu’a été formé le premier gouvernement dirigé par Michel DEBRE) s’ouvre donc dans un climat tendu et dans une grande incertitude pour le futur.

Malgré ce climat, à nouveau bonne et heureuse année 2019.

Retour à notre commune.

Comme chaque année André KEMPF et Sophie PITET ont réalisé un diaporama permettant de visualiser l’année écoulée.

2018, je l’avais annoncé l’an dernier, aura été une année de pause en matière d’investissement, pause imposée par la baisse des dotations de l’état.

Absence de nouveaux investissements ne veut pas dire absence de travail pour les élus, loin s’en faut.

2018 a tout d’abord vu une large réflexion sur les rythmes scolaires. Le retour à la semaine des 4 jours a été décidé après consultation des différentes parties concernées.

La réforme initiale ayant été totalement délaissée par l’Etat (très nombreuses dérogations accordées aux communes sur la réduction de la journée de classe – abandon total des autres aspects de la réforme comme la refonte des différentes vacances) et les difficultés d’organisation, de recrutement de personnels qualifiés sur des horaires restreints augmentant, c’est à contrecœur que le Conseil Municipal qui croyait en cette réforme a dû l’abandonner.

2018 a permis de finaliser le dossier technique des Vanets (l’Orientation d’aménagement Programmée est définie) afin de pouvoir lancer la procédure de modification du PLU.

En 2018,  notre agenda d’accessibilité des bâtiments publics a été validé par les services de l’Etat et le dossier de l’adressage postal a été finalisé. Un remerciement plus particulier à Alain Terrail, Olivier Rochas et Sophie Pitet qui n’ont pas compté leurs heures.

2018 aura également vu l’achèvement de la dépose minute destinée aux familles fréquentant le multi-accueil. Après quelques soucis sur la réalisation de l’escalier reliant le bas du parc au parking des boules, le résultat avec un parking en dalles perméables est aujourd’hui pleinement satisfaisant et redonne à cette partie du parc un aspect paysager très agréable. On en oublie qu’il y a peu, cet espace était occupé par des jeux de boules. 

Cela me donne l’occasion de dire aux membres du bureau de l’association « boules » que le défibrillateur donné à la commune il y a de longs mois a enfin été installé. Je suis sincèrement désolé du retard pris pour cette pose. Certes, le choix de l’emplacement avec la nécessité d’un branchement électrique n’a pas été si facile (il est installé sur le mur du forum, au niveau de la cour de la mairie – un fléchage sera mis en place) mais il faut aussi savoir reconnaître quand des choses dysfonctionnent…

Le défibrillateur installé au tennis a également été remis en service. Espérons juste ne pas avoir besoin de ces équipements.

L’an dernier, j’évoquais la difficulté rencontrée pour conserver les anciens locaux de la trésorerie en services ou commerces. C’est enfin chose faite avec la location pour un cabinet de kinés. Ouvert en fin d’année par Sabrina LAYE et Lucie DEGHINTER, le cabinet a vu arriver en ce début d’année Shantala SAUX PICART.  Bonne installation à toutes les trois.

Les travaux d’aménagement de ce cabinet, réalisés par les locataires, ont mis en évidence d’importants problèmes de structure du bâtiment avec notamment des cloisons en briques soutenant des planchers qui eux mêmes soutenaient les murs porteurs du 2° étage. Il a donc fallu en urgence procéder à un diagnostic du bâtiment puis à la pose des renforts indispensables. Merci à Jérôme SOULAT (du bureau MATTHIEU) et à l’entreprise FERNANDEZ d’avoir répondu rapidement à nos demandes.

L’impérative nécessité de ces travaux qui concernaient outre les locaux du rez de chaussée mais aussi les étages, associée au souhait du locataire du 1° d’acquérir son appartement pour le transformer, a conduit le conseil municipal à accepter la cession de cet appartement.

Ceci étant, engager plus de 20.000 € dans ce bâtiment n’était pas prévu ni vraiment prévisible et a interrogé le conseil sur l’opportunité de conserver dans le patrimoine communal certains biens locatifs qui, du fait de leur vétusté, peuvent générer à tout moment des coûts d’entretien importants.

Cette réflexion porte notamment sur la cure, très bel immeuble au cœur du village mais qui nécessite de lourds travaux d’isolation, de chauffage et de mise aux normes de confort, travaux que la commune n’a pas les moyens actuels d’envisager.

Egalement en 2018, le souhait du conseil municipal de réaliser des logements sociaux à destination des personnes âgées a été confirmé. Les négociations avec les propriétaires n’ayant pas pu aboutir, Drôme Aménagement Habitat chargé de ce dossier a dû saisir les services de la préfecture pour solliciter une déclaration d’utilité publique. Le dossier est à ce jour en attente de réponse.

Comme chaque année, divers travaux en régie ont été réalisés en 2018 par notre équipe des services techniques, en particulier la fin de l‘aménagement de l’espace cinéraire (murs de clôture sud, pose de bancs et d’arbres) et le démarrage des WC publics près de l’entrée principale du cimetière.

Enfin en 2018, divers chantiers non portés par la commune mais l’impactant ont été effectués.

Cela vise les travaux réguliers de changements des lampes de l’éclairage public réalisés par l’agglo mais aussi  les travaux d’enfouissement par ENEDIS des lignes haute tension. Débutés en 2017 par la partie Ouest de la commune, ils se sont poursuivis sur la partie Est, en direction de Montvendre. Merci à ENEDIS d’entreprendre ces chantiers qui sécurisent la distribution tout en améliorant la qualité esthétique de nos campagnes.

L’activité des associations a toujours été très dense en 2018. Je citerai seulement  les 80 ans de l’association cantine, les 40 ans du Rugby ainsi que les performances de certains et certaines cyclistes de l’UCMV. Et je rappelle que la 6° édition de La Drôme classique traversera la commune le 3 mars prochain.

Je n’ai cité que quelques manifestations, auxquelles j’ajouterai le repas de nos anciens organisé par le CCAS et la commission personnes âgées animés par Lucette NURIT et Eveline DAVIN, repas de plus en pus prisé par nos aînés.   Mais je sais que grâce à l’implication quotidienne des nombreux bénévoles, les associations de notre commune sont particulièrement dynamiques, drainant de nombreux adhérents tant montmeyranais qu’extérieurs et animant et valorisant régulièrement notre commune.

2018 a également été l’année du 10° anniversaire de la fusion des centres de secours et d’incendie d’Upie et de Montmeyran, l’occasion de reconnaitre l’engagement sans faille de nos pompiers volontaires, investissement largement reconnu par le SDIS qui a doté en 10 ans le centre de La Raye de matériels opérationnels. N’oublions jamais ce que nous devons à ces femmes et hommes qui risquent souvent leur vie pour sauver celle des autres. L’actualité récente avec le décès de deux pompiers à Paris nous la rappelé cruellement.

Enfin en 2018, le 100° anniversaire de l’armistice a été marqué par une présence très nombreuses du CME, des scolaires, ceux du groupe Roger Marty le 11 novembre et ceux de Ste Marie le 12.

 

Au niveau des commerces et services, outre les kinés déjà citées et aussi un nouveau notaire, Florian SAINT DIZIER, Montmeyran a vu l’implantation de diverses activités nouvelles notamment à la pépinière d’entreprises de la Charlotte. Je leur souhaite à tous la réussite la plus complète.

Enfin, début 2018, quelques 160 élèves de nos écoles ont participé à l’élection du nouveau Conseil Municipal Enfant et désigné leurs nouveaux maires à savoir Romane (VINCENT) et Eliott (THOMSON). Ce conseil animé par Annabelle DUPRET et Mehdi MARION va être partiellement renouvelé mi février. Il est toujours très actif et à l’initiative d’actions festives telles la chasse aux œufs lors de la venue du corso de Beaumont à Pâques ou Halloween ou citoyennes telles le nettoyage du village et la participation active aux cérémonies des 8 mai et 11 novembre. Que ces jeunes soient ici félicités et encouragés à continuer à s’investir dans la vie communale ou associative.

Comme vous le voyez, même si aucun nouveau dossier n’a été lancé en 2018, les élus n’ont pas été au chômage technique.

Pour 2019, dernière année de notre mandat, la feuille de route tracée est encore bien pleine. Cela va concerner en priorité les dossiers déjà évoqués qui seront très chronophages :

  • La modification du PLU qui a pour but d’ouvrir le secteur des Vanets à l’urbanisation et qui sera aussi l’occasion de quelques légers toilettages de notre document actuel. Les personnes associées ont été préalablement rencontrées et la procédure officielle va être lancée en ce début d’année

 

  • L’adressage postal avec la consultation des entreprises qui va être lancée pour une pose des mâts et plaques cet été si possible. En 2019, chaque foyer devrait ainsi avoir son adresse exacte avec nom de voie et numéro.

 

  • L’accessibilité des bâtiments publics: les travaux réalisables en régie seront rapidement démarrés ainsi que la mise aux normes des locaux du club des Chênes qui sera réalisée en même temps que l’installation d’une nouvelle chaudière au gaz. En effet, aujourd’hui, le chauffage est commun avec l’ancienne crèche et doit être séparé.

 

  • La poursuite, selon la réponse des services de l’Etat du dossier pour les logements sociaux pour personnes âgées.

Outre leurs activités habituelles, les services techniques vont également achever les nouveaux WC publics (restent à installer les équipements sanitaires) et effectuer des travaux de mise en conformité de bâtiments.

Au niveau voirie, les réfections des rues Milhan et Ranchi pour lesquelles les enfouissements des réseaux ont été achevés en 2018 seront programmées.

Le groupe de travail patrimoine a élaboré divers panneaux sur l’histoire de notre commune, panneaux qui seront mis en place en 2019.

Budgétairement ces investissements devront être réalisés sans avoir recours à l’emprunt ce qui devrait être possible grâce d’une part aux fonds de concours attribués par l’agglo, aux subventions départementales dont nous continuons à bénéficier (malgré une baisse depuis le changement de mode de calcul), aux subventions du SDED (pour le chauffage du club) et également à la vente en tout début de cette année de l’ancienne crèche place du temple. Ce bâtiment va être transformé en une habitation occupée par un jeune couple avec deux enfants.

Au niveau de notre personnel, 2019 verra le départ en retraite de Jean-Pierre Leyral aux services techniques et d’Annaïk Bouvier à la médiathèque. Bonne retraite à eux deux.

Et en 2019, Montmeyran continuera à connaître de bons moments d’échanges avec les toujours attendues et appréciées fêtes et cérémonies. Cette année, « Découvrir avec vous » qui porte nombre de manifestations fêtera ses 10 ans.

Un mot également sur la Comédie de Valence qui par le biais de l’agglo propose deux fois dans l’année à Montmeyran mais également sur Upie et La Baume des spectacles décentralisés. Cela permet à chacun d’entre nous de découvrir des créations originales de grande qualité.

N’oublions pas non plus notre jumelage avec Gross-Bieberau. Les échanges annuels sont toujours une grande source de bonheur mais les camps d’été des jeunes fonctionnent également très bien. Cette année, ce sont nos jeunes qui seront accueillis en Allemagne et j’en profite pour solliciter d’éventuelles personnes intéressées pour encadrer ces camps. Nul n’a besoin de parler allemand, soyez rassuré.

Un échange entre les collèges de Gross Bieberau et de Beaumont est également à l’étude.

Annoncés pour 2018, le début des travaux d’assainissement des quartiers Est a été retardé par le refus des propriétaires de céder une parcelle pour implanter la mini station. L’agglo a dû saisir les services de la préfecture pour obtenir une déclaration d’utilité publique. Alors que tout est par ailleurs bouclé, le dossier est à ce jour bloqué en attente de cette procédure. Cela est vraiment dommageable en particulier au niveau environnemental quand on connait les conditions actuelles de traitement des eaux usées de ces quartiers.

******

Pour terminer mon intervention, un petit retour sur le mouvement des gilets jaunes.

Je l’ai dit, il a été largement soutenu en fin d’année mais nous questionne également  avec d’une part les violences de part et d’autres et certaines radicalisations et d’autre part  les tentatives de récupérations politiques.

Ce mouvement a toutefois amené le gouvernement à réagir et une consultation nationale a été lancée depuis 10 jours par le Président. Comme beaucoup de mes confrères élus ruraux, je suis sceptique sur l’issue et sur les avancées sociales qui pourraient déboucher de cette consultation, annoncée à la fois sans sujet tabou mais mentionnant dès la lettre aux Français que les différentes réformes engagées ne seraient pas concernées, dont certaines pourtant sont contestées, telles l’ISF.

J’ai personnellement du mal à admettre que le président se retourne vers les maires, en particulier ruraux, alors que contrairement à l’engagement qu’il avait pris en novembre 2017, il n’a pas daigné venir les rencontrer lors de leur congrès. J’ai parfois le sentiment que les élus de proximité que sont les maires sont méprisés mais pourtant bien utiles pour faire le tampon lorsque gronde la révolte.

A MONTMEYRAN, depuis le lancement de cette consultation, un registre pour recueillir propositions et idées, est disponible au secrétariat.  Les courriers reçus seront également intégrés à ce registre. Et dans le respect des dispositions énoncées par le Président, une salle sera mise à disposition des citoyens qui souhaiteraient organiser des débats. A ce jour, il n’est pas envisagé que le maire ou des adjoints en soient les organisateurs.

 

Voilà le traditionnel et toujours trop long tour d’horizon.

Je vous invite à poursuivre cette soirée autour du verre de l’amitié et de quelques pizzas, quiches et tartes préparées par le « Mouton noir ».

Avant de vous quitter, je veux remercier l’ensemble des élus qui m’accompagnent depuis 5 ans et aussi l’ensemble du personnel communal. Je tiens à leur présenter mes vœux lors d’une cérémonie plus « familiale » mais aussi devant vous qui bénéficiez chaque jour de leurs compétences et de leur sens du service public. La qualité de vie à Montmeyran ne serait pas la même sans leurs discrètes mais efficaces interventions.

 

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2019

Bernard Brunet